MARCHE A SUIVRE POUR L'INSCRIPTION :
1. Créez un compte (une seule fois lors de la première inscription);
2. Vous recevrez un courriel contenant vos login et mot de passe; ceux-ci sont à conserver car ils seront valables pour toutes les inscriptions à venir;
3. Connectez-vous grâce à ces accès et inscrivez-vous à la journée d'étude souhaitée.

ATTENTION ! : La simple création du compte n'implique pas automatiquement l'inscription.

Surveiller la privation de liberté: regards croisés sur le contrôle des lieux de détention policiers et pénitentiaires

Date : 29-03-2012

Dans une société démocratique, la surveillance de ce qui se passe dans les lieux fermés est appelée à garantir le respect des personnes privées de liberté, quelle qu’en soit la durée. Cette problématique aux conséquences sociales et humaines importantes concerne non seulement les personnels pénitentiaires mais aussi les fonctionnaires de police, ainsi que les magistrats, parlementaires, bourgmestres, gouverneurs de provinces,... sans oublier les associations indépendantes et représentatives de la société civile.
Comment s’exerce réellement la surveillance de ces divers endroits d’exclusion ou de mise à l’écart ? Quels sont les problèmes qui se posent pour que cette surveillance soit efficace et suffise à décourager toute velléité d’abus et de violences ? Quelles pistes proposer pour permettre aux différentes personnes et institutions compétentes de remplir leurs missions ? Comment les organes de surveillance nationaux (telles les commissions de surveillance) et internationaux (CPT, CAT) œuvrent-ils pour assurer le respect des personnes et des règles ? Quels enseignements pertinents peut-on retirer des pratiques étrangères ?
Ces différentes questions seront débattues en deux étapes : la matinée sera consacrée à la situation belge et aux missions des différents acteurs concernés par la surveillance et le contrôle. Au cours de l’après-midi, un éclairage international sera proposé sur la manière dont la surveillance de ces lieux est assurée dans d’autres pays européens afin d’enrichir la recherche et la réflexion sur ce thème.
L’objectif de cette journée d’étude réside dans la rencontre des principaux acteurs de la surveillance de certains lieux privatifs de liberté afin de relever les difficultés qu’ils rencontrent ainsi que leurs attentes. Mais surtout, elle vise à examiner les pistes d’action politique et légale permettant de sauvegarder les droits de chaque personne arrêtée ou emprisonnée.

download Programme et informations pratiques – 2011 ko

Attention : en cas d'annulation dans les 5 jours qui précèdent la journée d'études, la participation sera due (sauf en cas de force majeure laissé à l'appréciation du CEP).



back Retour à la liste des colloques


conception et réalisation : orangebleu.be